C'est grave docteur...?

Publié le par Kanya

Me rendre chez le dentiste me tétanise à chaque fois ! Et attendre mon tour dans la salle d’attente, augmente de plus de moitié mon angoisse ! Mes intestins ont le malheur d’avoir une imagination très fertile : ils ne peuvent s’empêcher de penser à la fraise du dentiste qui dans quelques minutes fera irruption dans mon orifice buccal ! Comme en période de stress, mes boyaux s’agitent dans tous les sens, je passe donc mon temps à faire des allers-retours entre ma place et les toilettes aseptisées du cabinet…

 

Quoique mon comportement est relativement le même lorsque je dois me rendre chez le tripotologue, plus communément appelé le gynécologue.

 

C’est rarement une  partie de plaisir !  

 

Installée donc confortablement (!?) sur la table des tortures, l’orifice grand ouvert (la bouche ou le vagin, attention à ne pas confondre le jours J !) j’attends, impatiemment, la peur au ventre, que le spécialiste daigne enfin se mettre à trifouiller là-dedans.

 

Pendant que j’y pense, les tréfonds de l’âme auraient, eux aussi, bien besoin d’un bon coup de détartrage ! Mais lâcher 40 € non remboursés par la Sécu pour s’allonger sur un divan, perso, j’ai déjà donné et ça m’a fait bien mal au cul ! D’autant plus que ma psychanalyse m’a servi à que dalle puisque j’ai jamais réussi à exprimer à ma psy, en des termes bien précis, le but de mon abonnement hebdomadaire à son cabinet !

 

Pourtant, je suis à peu près certaine que faire du ménage là-haut me ferait le plus grand bien ! Ne serait-ce que pour me débarrasser de mes vieux démons. Non pas qu’ils me pourrissent la vie, puisque ça va faire plus de vingt ans que je fais avec ! (Par la force des choses, on finit par s’y habituer !) Mais, ma rémiphobie (en l’honneur du protagoniste du roman d’Hector Malot ‘‘Sans Famille’’ !) devient pour le coup vraiment pathologique !  

 

Je développe en mon sein une angoisse viscérale de m’attacher aux gens, de peur, par la suite, d’être abandonnée !

 

C’est grave docteur ?

Publié dans Anecdotes...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article