J'aime pas la plage (Part 1)...

-         Cet après-midi on va à la plage. Tu veux venir avec nous ?

-         Non merci papa ! Ça ira !

-         Ah oui, c’est vrai, t’aime pas le soleil !

 

Ce n’est pas que je n’aime pas le soleil. C’est seulement que la nocivité de ses rayons UltraViolets est scientifiquement reconnue. Par ailleurs, je ne souhaite pas jouer un rôle actif dans l’aggravation du gouffre abyssal de la Sécurité Sociale (j’ai donc décidé de ne pas devenir candidate au cancer de la peau). En plus de ça, pourquoi vouloir à tout prix accélérer le vieillissement de ma peau ? Et enfin, je ne tiens pas particulièrement à souffrir d’insolation ou a bronzer davantage : le Blue Night n’étant pas tendance !

 

Vous avez bien lu, oui les Noirs bronzent (et peuvent même attraper des coups de soleil !) Quant au Blue Night, c’est un Noir tellement foncé que les reflets de la couleur de sa peau sont bleue-nuit. Et cette spécificité n’entre pas vraiment dans les canons de beauté actuels !

 

Et puis, je n’aime pas le sable. Les grains de sable ne peuvent jamais restés en place. Il faut toujours qu’ils se tapent l’incruste sur ma serviette. Et si jamais il y a un coup de vent, il faut toujours qu’ils viennent trouver refuge dans mes rajouts ou accostent d’un peu trop près la glace italienne que je suis en train de déguster. Ou alors, quand il lui prend envie, le Soleil, d’être à son Zénith, le sable est tellement chaud qu’il nous brûle les pattes. Je ne suis pas encore un de ces tarés enrubannés qui avale des sabres ou pavanent sur de la braise. Sinon, ça se saurait. Je me ferais invitée sur les plateaux télé, et, je serais sûrement déjà pétée de thunes à l’heure qu’il est !

 

Enfin bref, à chaque fois je suis confrontée à l’incompréhension systématique de mes interlocuteurs.

 

-         Mais tu viens d’un pays entouré d’eau…

-         Oui, une île ça s’appelle ! De deux, dois-je te rappeler que je n’y ai jamais vécu !

-         Ouais, mais ça devrait être inné… La plage, le sable fin…

-         Cherche pas à comprendre, c’est comme ça et puis c’est tout ! J’aime pas la plage, c’est aussi simple que ça !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :