‘‘Objectif lune !’’ On nous aurait donc menti ?

‘‘Qu’on ne me fasse pas croire qu’un homme a déjà marché sur la lune !’’ J’ai toujours connu mon père haranguer ses opinions sur le sujet. Au fil des années, il a même élaboré une véritable thèse ! Au début, je le prenais pour un rigolo qui puisait son inspiration dans les effluves de son verre de piquette bon marché ! Mais maintenant, avec beaucoup plus de perspicacité qu’à l’époque où j’étais encore une gamine candide et niaise, je m’aperçois que son raisonnement tient plutôt bien la route !

 

Si franchement Armstrong (je ne suis pas noir, je suis blanc de peau célèbre chanson de Claude Nougaro, en l’honneur du jazzman, pas de l’astronaute pauv’ tâches ! -) avait vraiment piétiné le tout premier satellite ‘‘naturel’’ de la planète bleue (par opposition aux boites de conserves géantes -tout ce qu’il y a de plus artificiel !- qui se trimballent dans la stratosphère) d’autres piétineurs de poudreuse en scaphandre y seraient retournés depuis ? Non ?

 

En 60 les ingénieurs ont bien été foutu d’envoyé un bibendum bourré à l’hélium (avec casque de moto et caterpillar de chantier !) pour une escapade lunaire, envoyé à coup-de-bottes-au-cul-aérodynamiques propulsé à l’aide de réacteurs chimiques… et aujourd’hui,  alors que la technologie est de plus en plus pointue, aucun professeur Tournesol accompagné de son Blondinet à la mèche rebelle (et toute la clique d’incapables que le belge se traîne à longueur d’albums !) n’est une nouvelle fois tenté par l’aventure ?

 

Tout cela me paraît bien suspect ! Mon père reste persuadé que la NASA nous prend pour des cons depuis un demi siècle. Et tout le monde n’y voit que du feu ! Pour lui, Armstrong et ses potes ont été drogués à leur insu, pour qu’ils croient à fond à leur épopée (et, qu’ils ne divulguent jamais, au passage, le secret de cette supercherie historique) pensant rejoindre et fouler les contrées encore inexplorées de la Lune, alors que la NASA les a fait atterrir dans un de leur camp d’entraînement, déserté pour l’occasion.

C’est quand même bizarre ! Il n’y a jamais de commérage dans ces cas là. Dès que l’Etat met son grain de sel dans un domaine, la loi de l’Omerta s’applique sans aucun problème ! Il faut souligner, aussi, que tu te fais probablement dézingué la gueule, si tu oses l’ouvrir ! Alors, forcément, ça dissuade quelque peu de la ramener !

 

Mon père explique le phénomène de pesanteur au moyen de cette théorie : Armstrong, sous acides, a connu des difficultés à mettre un pied devant l’autre, d’où une démarche un peu titubante, tandis que la NASA pour amplifier le mouvement, a fait main basse sur les meilleurs cinéastes et réalisateurs de l’époque, expert en effets spéciaux, pour rendre le visuel que tout le monde connaît !

 

En y réfléchissant de plus près, c’est pas si con comme explication… Tordue, mais concevable après tout…