Happy birthday to me (Bis)...

Publié le par Kanya

La méthode Coué, exercée sur autrui -légèrement réappropriée à ma sauce, du fait d’un autocentrage perpétuel sur ma petite personne, et non sur chaque individu comme le préconise la méthode- a fini par porter ses fruits ! Je parle ici du psychologue pharmacien et non du gugus qui sévit officie sur la première chaîne (dirigée par un pote du nimbus, je le rappelle au passage ! Vive la fiabilité et la véracité des informations !).

 

A force d’un bourrage de crâne intempestif et incessant sur les membres de mon entourage depuis environ deux mois (la technique étant la suivante : ‘‘au fait, le 2, vous ne m’oubliez pas, hein ?’’), HIER, personne n’a omis de me fêter mon anniversaire.

 

Personne, sauf UN ! Je vous le donne en mille ! L’ apprenti anorexique-blondinet-pousseu de ballons a osé, je dis bien osé, commettre cet impair ! Oui vous avez parfaitement compris ! Mon gars a tout simplement zappé qu’HIER était le jour de l’année qui m’était consacré ! Je savais bien que je n’aurais pas du m’abstenir de lui téléphoner la veille au soir, soit le 1er au soir, pour lui faire une petite piqûre de rappel !

 

Hier, en fin d’après-midi, voyant que le saligaud ne s’était toujours pas manifesté, de colère, je lui ai envoyé un texto qui en substance reprenait ceci : ‘‘T’aurais pas oublié quelque chose par hasard’’ ?

 

Et là, il m’appelle :

 

-         Bon, t’as pas oublié quelque chose, là ?

-         Qu’est-ce que j’ai bien pu oublier ? Au fait bonjour !

-         Ouais c’est ça ! Bon, là tu te fous pas un peu de ma gueule ? Quel jour on est aujourd’hui ?

-         On est jeudi, pourquoi ?

-         Putain, t’es con ou tu le fais exprès ?

-         […]

-         Sérieux, c’est trop abusé ! Tout le monde a pensé à moi, sauf toi !

-         […] Ah merde…

-         Oui, tu peux le dire !

-         Honnêtement, j’ai carrément oublié !

-         J’ai vu ça ! Pas besoin de posséder des dons de clairvoyance pour ne pas avoir remarqué !

-         Je suis désolé !

-         Bon tu me le souhaites mon anniversaire oui ou merde ?

-         Bon anniversaire !

-         J’aime mieux ça ! Bon bah je te laisse. Mon cours de step commence dans cinq minutes…

 

Je sais ce qui m’attend pour l’année prochaine… Appliquer la méthode aussi sur mon gars ! Mon Dieu, faut vraiment leur mâcher le travail à tous ces assistés du sexe dit-fort !

Commenter cet article

mamadomi 06/10/2008 13:16

hé!! ho?!! ..c'est TON naniv, la Djeuns!! pas le mien!!! faut arrêter de m'envoyer des fleurs (ou alors avec les tiges et les épines parce que j'aime quand ça fait mal, aahahahaahaha!!)!!Big up 2 U sista! hop! tout le monde debout, les bras en l'air!..euh pour l'organizer en passant....(oui, avec un "z", j'ai merdu...):tu prends combien? rhooo, mais non je t'insulte pas, dans ton petit corps tout frêle mais appétissant au demeurant....quel pourcentage sur les ventes?!!!!!!!

Kanya 06/10/2008 13:29



Fifty fifty sur les ventes, çà te va ?

PS: je savais bien que tu étais une grosse cochonne vicieuse adepte de SM !



NikO 05/10/2008 22:11

ouais, bon, ça arrive!!!

Kanya 06/10/2008 00:04


Dois-je lire entre les lignes et subodorer qu'une histoire semblable t'est déjà arrivé ?
Bien entendu, tu jouais le rôle de l'homme étant momentanément frappé d'Alzheimer ! Bien entendu !
En fait, ce qui me rassure dans l'histoire c'est que c'est génétique... Vos chromosomes, à vous les mecs, étant dénués de petits gadgets que vous affectionnez tant comme des agendas
électroniques, il vous est difficile de vous rappeler les évènements importants en temps et en heure !
Mais bon, comme on le sait, on n'en prend pas ombrage plus que ça ! Et puis, faut avouer que ça nous donne un prétexte pour gueuler !


L'Innocente 05/10/2008 17:13

Il faut le pressurer pour obtenir des voeux spontanées.

Kanya 05/10/2008 20:09


Parfaitement, l'idée de Mamadomi et de son ''Organiser'' est à retenir !


mamadomi 05/10/2008 13:34

salut la bêcheuse nombrillique (héhé tu les avais oublié ceux-là!)...voui voui tu peux toujours jouer les fausses blondes, ça prend pas!bon j'ai relu le coup de fil pour le plaisir de rire et d'enrager, la vache, je l'ai entendu ce refrain...ça se soigne tu crois?!!non mais on peut pas leur greffer un "organiser" sur le lobe temporal gauche?!!mdr mdr mdr(sans larmoyer, hein, top respect!!! :))

Kanya 05/10/2008 16:22


Toi Mamadomi, tu me fais trop kiffer... Sérieux, comment tu gères trop dans les comms que tu ma lâches ! C'est du top délire à chaque fois ! Big up à toi ma Sista !

Euh, pardonne-moi ce petit écart de conduite linguitisque, mais quelques fois le démon sévissant sur les skyblogs s'empare de mon petit corps tout frêle et prend posséssion de
celui-ci... Et à l'insu de mon plein gré, je me retrouve à débiter le vacable des D'jeuns, comme personne...

PS: J'aime bien l'idée de l''Organiser'' ! Y a du pognon à se faire là-dedans, ça c'est sûr !


Nettoue 05/10/2008 12:44

Oui, mais seulement voilà, il se trouve que je t'aime bien , vous aimes bien toi, et ta fausse méchanceté arrogante. Parce-que, je ^pense aussi, que ceux qui ont ton amitié, l'ont pour de bon.. Alors, même si je te chahute un peu, parfois, j'ai aussi, compris que tu étais assez intelligente pour comprendre tout se que je viens de te dire.sans avoir à te l'expliquer Ca c'est mon couplet, sentimental, ..; Bisous, ma Bichette Nettoue.

Kanya 05/10/2008 13:10



Toi, tu as cerné ma personnalité ! On se connait cybernétiquement depuis quoi, deux mois maintenant, et tu as su deviner qui j'étais réellement... Chapeau bas madame !
Pourtant j'essaie de brouiller les pistes !

PS:  Et tu as raison sur ce point, quand je décrète qu'une personne est mon amie, attention, elle signe là, un pacte à vie !
PS 2: j'aime bien chahuter et qu'on me chahute... Pour moi, c'est une marque d'attention !
PS 3: je reprends le refrain sentimental si tu me le permets, pour te dire que moi aussi je t'aime bien ma Netttoue
PS 4: ça y est, par ta faute, je verse dans le larmoyant !
PS 5: je te rassure, ça va pas durer
PS 6: ça y est, je suis redevenue la bêcheuse arrogante des débuts