Cynisme provocateur quand tu nous tiens...!!!

Publié le par Kanya

En matière de relation conjugale, je ne me sens dans mon élément qu’en situation de crise ! Désarçonner la bombe, que j’ai moi-même posée, est ce que je sais faire de mieux ! Chercher la merde, ça, je maîtrise ! Pour ce qui est du romantisme, je ne sais tout simplement pas faire.

 

Ma mère déplore souvent ma nature (peu conventionnelle) d’estropiée sentimentale : j’ai toujours trouvé gnangnan, même carrément à chier la valeur sûre de la sixième chaîne, j’ai nommé ‘‘La Petite Maison dans la Prairie’’.

 

Je n’ai jamais compris comment on pouvait raffoler des tribulations d’une gamine courant gaiement dans les pâturages. (Laura  Ingalls veut peut-être concurrencer Heidi et ses Alpages !) C’est niaiseux, débordant de bons sentiments saupoudrés d’une bonne dose de puritanisme à la Mord Moi le Nœud, soporifique et navrant…

M’est d’avis que Dr House, pour pimenter tout ça, proclamerait son envie de répandre sa matière fécale sur la face de la gamine Ingalls tout en tripotant le rectum de la vilaine Nelly Olsen !

 

(Je suis vulgaire, je suis cynique, et alors ? J’assume !)

 

Je suis à peu près sûre que cette fermette perdue dans un champ de marguerites est l’ancêtre du pasteur de ‘‘Sept à La Maison’’ qui fornique à tout va, (sept mioches tout de même : il a sûrement voulu se refaire la bande de l’autre Pute-de-Luxe de Blanche Neige !) qui se mêle de ce qui ne le regarde pas, et qui surtout ne manque jamais une occasion de l’ouvrir pour pourrir les tympans de toutes les brebis galleuses qui l’entourent (brebis galleuses, selon sa vision biaisée de Serviteur Névropathe Zélé du Tout Puissant) de la bonne parole de son Bon Dieu…

 

Ah, ‘‘Sept à La Maison’’… Un pur régal de bondieuseries et d’hypocrisie biblique !

 

Le Pasteur et sa femme, je n’ai jamais pu les encadrer ces deux-là ! Deux grenouilles de bénitiers qui ont engendrées des petits crapauds hideux, adeptes des génuflexions du dimanche matin… J’te leur ferais avaler leur eau bénite, au moyen d’un entonnoir, pour qu’ils s’étouffent avec, moi, j'vous jure !

Publié dans Vous avez dit cynique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tipanda 13/08/2008 09:49

"Familles, je vous hais ..." (André Gide)
Il est vrai qu'on ne fait pas de bonne littérature - ni de bon cinéma - avec des "bons sentiments".

Kanya 13/08/2008 22:38



On est d'accord ! ''Les Bons Sentiments'' sont dans la Vraie Vie, la plupart du temps occultés... On se demande même s'ils ne se sont pas faits la malle, tellement ils se font minuscules!



Suzy Dumeur 11/08/2008 18:10

Oui Lucy, j'avais complètement oublié son nom au laideron... le pire c'est quand même Tory Spelling !!!!

Kanya 12/08/2008 00:16


On est bien d'accord sur ce coup là... Heureusement qu'elle est la fille de... Parce que sinon, cette pauv' fille aurait sûrement connu quelques difficultés à faire carrière !


Suzy Dumeur 10/08/2008 22:06

Quand je pense que Jessica Biel jouait dans cette série niaiseuse, non mais quel gâchis ! Heureusement elle devient une égérie dans l'épouvante la gamine... sauvée ! Mais t'as raison y'en a une toute moche dans la série, qui se tape un beau mec en plus, y'a pas de justice !

PS : avec rectum et matière fécale sur le visage, tu vas attirer de drôles de ziozos toâ...

Kanya 11/08/2008 13:18


Tu veux parler de Lucy, c'est ça? Tu as bien raison, c'est un véritable laidron! Tu te demandes même ce qui a bien pu se passer dans la tête des scénaristes pour qu'il nous ponde une histoire
d'amour avec ce beau mec... Euh, comment dire..? Les mecs (scénaristes ou autres) on y croit pas du tout à cette histoire d'amour ! Mais alors pas du tout !

A part ça, pourquoi ne peux-ton pas poster sur tout tes billet? Tu sais que c'est frustrant?
Quant à attirer des drôles de type, je prends le risque...