Un retour tant attendu...

Publié le par Kanya

Le vœu de chasteté passé en accord avec moi-même arrive bientôt à expiration. Mon gars, remettant les pieds sur le notre magnifique terre d’accueil le 10 de ce mois, ce contrat ne bénéficiera d’aucune tacite reconduction. Oh et puis quoi encore !

 

J’ai faim !

 

Mais il faudra que je prenne garde à ne pas dévoiler trop rapidement mes arrières pensées cochonnes des fois que mon gars s’offusquerait, une fois de plus, d’être considéré comme un homme objet.

Parce que Monsieur est très chatouilleux sur ce point ! Je me souviens, un samedi après-midi, je suis venue lui rendre une petite visite uniquement dans le but de tirer mon coup ! Ne disposant que d’1h30 montre en main (j’avais rendez-vous avec mes amies, après, pour la séance ciné de 17h30), j’ai donc du couper court aux câlins post-coïtaux. Monsieur l’a très mal pris ! Il s’est senti utilisé le pauvre garçon.

 

Il m’a pété une durite, parce que selon lui, mis à part son lit (et très rarement le mien !) on ne partagerait rien d’autre ! (Euh mon p’tit gars, tu as oublié -me semble-t-il- nos sécrétions corporelles quand même dans l’affaire !) J’ai donc consenti à partir de ce jour, car réflexion faite il n’a pas complètement tort, à faire un effort incommensurable ! Désormais, après nos câlins nocturnes, soit après 22h, je reste dormir chez lui et ne m’enfuis plus comme une voleuse une heure après avoir rassasié l’affamé… !!!!

En contrepartie, car je ne fais rien gratuitement, je l’ai contraint à ne plus gueuler les trop nombreuses rares fois où j’oublie de l’appeler ! Après tout, c’est ça vivre en couple ! C’est trouvé le bon con promis compromis, savoir faire des concessions, enfin surtout lui…

 

A bien y réfléchir de plus près, finalement, la vie à deux, c’est pas bien compliqué…

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kuelos 06/08/2008 17:18

Tout à fait d'accort avec toi, les hommes doivent être utilisée dabord et avant out à satisfaire les besoins des dames.. Il y a pas si vieux que cela, ou le plaisir était réservé ax putes . les dames de la bonne socièté n'étaient autoriser qu'à se soulever un coin de chemise, pour y passer le précieux objet masculin . Et gare au crime de lèse-majesté..
se que lon appelait une dame, se devait juste devoir donner le jour, en 1er lieu à des garçons afin qu'il s'imitent au mieux, plus tard le machisme paternel. C'est pas tout ça , car de fait, vive les mecs tel qu'il sont, c'est pas ton avis ? je reviendrai te voir, chère râleuse, tu fais ça trés bien ; Nettoue www.choses.biz

Kanya 06/08/2008 18:28



Oui vive les mecs tels qu'ils sont, car s'ils étaient parfaits, on ne pourrait plus râler après eux...!