Un avenir radieux...

Publié le par Kanya

      J’ignore d’où vient ce besoin irrépressible d’exprimer ces réalités que sont : ‘‘Qu’est-ce qu’il fait beau aujourd’hui !’’, ‘‘Qu’est-ce que ça pue ici !’’, ou encore, ‘‘Il fait vraiment trop froid ici’’. Le fait est que chacun y va de son petit commentaire sur un évènement que chacun est en train d’expérimenter.

Franchement, quel intérêt ?

 

‘‘J’ai faim’’, ‘‘J’ai envie de pisser’’ ou ‘‘Je me fais chier’’ passent encore ! Quoique dans le fond, tout le monde s’en fout et ça ne fait pas avancer le schmilblick ! Est-ce que les désagréments disparaissent une fois l’information passée auprès d’autrui ? Non ! Je me demande donc bien pourquoi on s’esquinte à gaspiller notre salive pour que dalle ! D’autant plus que nos interventions sur ce coup là sont en tout état de chose loin d’être constructives.

 

Je suis d’humeur maussade car cyniquement consciente que l’humanité, tête baissée, fonce droit dans le mur...

A la suite d’un commentaire laissé sur un billet rédigé par Nettoue, j’ai dressé un rapide portrait des années à venir.

 

Et bien, le programme n’est pas vraiment réjouissant !

 

Commençons déjà par l’épuisement des ressources naturelles d’eau potable qui selon les experts, conduiront à une inévitable guerre plus ou moins mondiale ! Reste à savoir la forme qu’elle revêtira : armes de destructions massives, armes chimiques ou bactériologiques ? A quelles sauces va-t-on donc être mangés ? Telle est la question !

 

En ce qui concerne l’épuisement des réserves de pétrole, je ne me fais pas de souci. Quand l’Etat trouvera le moyen de se remplir gracieusement les poches avec les produits de substitution qui tentent d’émerger sur le marché, le concept même d’essence rendra son dernier soupir.

 

Pour changer de sujet, à mon humble avis, le trou de la sécu, quant à lui, connaîtra un incroyable essor même si le désengagement de la sécurité sociale se sentira pousser des ailes. Profitons-en pour rebondir sur le problème des retraites tant qu’on y est ! Personnellement, je ne me fais pas d’illusion. D’une, l’âge légal pour pouvoir prétendre à la retraite sera fixé à 70 ans et de deux, on sera sûrement mort avant ! Pour ma part, du cancer du portable probablement !

 

Par ailleurs, le réchauffement climatique ne se contentera certainement pas d’influer sur les températures et le niveau de la mer. Combiné à l’extinction des réserves d’eau potable, de nouvelles épidémies apparaîtront ou des anciennes ressurgiront.

Les temps sont durs pour les microbes et les bactéries ! Dame nature et ses caprices (les saisons font du grand n’importe quoi, les évènements climatiques -tempête, sècheresse…- ont pris la grosse tête et désormais s’autoproclament Catastrophes Naturelles !) et l’avancée scientifique ne leur offrent d’autre choix que de booster leurs anticorps !
Ces sales petites bestioles nous narguent ! Elles font semblant de crever pour mieux ressurgir plus robustes que jamais, (espèces de sales suceurs d'hémoglobine à la noix qui à cause du dérèglement climatique trouvent encore le moyen de danser la lambada en métropole en octobre alors qu'ils auraient déjà rejoindre les Dom Tom et emmerder les vacanciers chanceux encore en congés!) s’étant nourries des substances chimiques censées les détruire.

 

Je ne vous le cache pas, de toute façon, ce serait peine perdue, je vois l’avenir d’un œil très sombre. Je l’attends au tournant. Au moindre faux pas, lui et moi, on se sera plus ami. Il en va de la sérénité mentale de mes amis sur lesquels je n’hésiterais pas à déverser mon cynisme latent, due à la perte de feue ma bonne humeur !

 

Avenir, gare à toi !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kuelos 02/08/2008 09:31

je vais te dire Kania, tu es unique.. Sincèrement, tes écrits plein d'humour, s'ils ne font pas voir la vie en rose, nous mets sans équivoque aux pièds de nos responsabilités... Dans les banalités confondantes que cites, tu as oublié, une de celle qui m'ont fait à un moment grinçer de rage. Tu vois, t'as l'avant-bras platré, et tout un chacun, tout en s'en battant l'oeil te demande la gueule enfarinée < Tu t'est cassé le poignet? > Bises, tes écrits, un vrai plaisir, ... Nettoue www.choses.biz

Kanya 02/08/2008 12:05



Je sais qu'il en manque, tout comme ''T'as changé de coiffure?'' Bah non, tête de naze j'ai changé de dentition...

En tout cas, si mes billets te divertissent, c'est le but ! Faire passer un moment de détente au visiteur potentiel est mon crédo ! En somme, après une journée de merde, j'ai envie qu'il se dise,
tiens, si j'allais sur son blog aujourd'hui, voir quelle connerie elle nous a encore pondue, histoire de m'en tailler une bonne tranche !



Suzy Dumeur 01/08/2008 23:36

Une humeur passagère ? Nan, crois moi ça dure toute la vie, et même que ça empire. Parce qu'au fil des années tu deviens de plus en plus lucide sur le contexte qui t'environne... ça pourrait même s'appeler de la sagesse à ce stade... pis si le monde allait superbement bien, de quoi les blaireaux se plaindraient dis-moi ? "Combien ça coûte" n'existerait même plus !!!

Kanya 02/08/2008 01:58


Mais c'est totalement vrai ça! Que deviendrait toutes ces émissions ''philantropiques'' sans les ''petits tracas'' du quotidien ? Les dirigeants seraient alors obligés de trouver d'autres
artifices pour imprégner le télespectateur lambda de la Pensée Unique... Ils ont bien tenté quelque chose avec leur propagande sur le pouvoir d'achat, mais là, les ficelles utilisées étaient
vraiment trop grosses !


shaya 01/08/2008 19:27

Je connais ce genre d'humeur... en général, une tisane et au lit ;-)
Jusqu'à la prochaine fois quoi...

Kanya 01/08/2008 19:32


N'est-ce pas ! En tout cas, je n'ai pas bougé de chez moi. J'ai squatté le terrier de Bernard L'hermitte ! Pas content du tout de partager son refuge celui-là ! Plus sérieusement, ça ira mieux
demain ! Enfin, je l'espère...