Coups de coeur littéraires...

Publié le par Kanya

Patch de Tania de Montaigne

 

 

Si vous lisez ce bouquin confortablement vautré(e) sur votre lit, mettez je vous en prie une alèse. Le sommier, au moins, sera épargné des ravages de l’acidité de votre urine… Car ce livre devrait être vendu avec une paire de couches-culottes  vu qu’il est susceptible de générer des fuites urinaires incontrôlées.

Je dis ça parce que pour ma part, quand mes zygomatiques sont en action, je ne réponds plus de rien.

 

Bon, comme je ne veux pas non plus passer pour une incontinente, je tiens quand même à préciser que les quelques lignes ci-dessus mettent seulement en emphase le fait que ce bouquin est un concentré de tomates d’humour à consommer sans modération.

 

Tout comme le bouquin que je suis en train de lire en ce moment, La Conjuration des Imbéciles de John Kennedy Toole. Pour ce que j’en ai lu -j’en suis rendue à la moitié- c’est un petit bijou. Pour faire court, le narrateur met en scène une belle brochette de vainqueurs servie sur un plateau d’argent.

Je le recommande à tous ceux qui aiment le cynisme (de l’auteur particulièrement, qui se fout allègrement de ses personnages !), les personnages grotesques et burlesques (qui à eux seuls semblent faire l’apologie de la connerie humaine) et l’humour subtil.

 

Ignatius Reilly, le protagoniste de l’histoire est ce qui se fait de mieux en matière de con. Au passage, Ignatius, tu nous emmerdes avec ton anneau pylorique…

 

C’est la crème de la crème. Un parfait François Pignon à la différence près qu’il a négligemment oublié d’être sympathique ! Imbuvable, même je dirais !

 

Ce bouquin s’adresse quand même aux lecteurs aguerris, car d’une, il fait près de 500 pages écrites en petits caractères, et de deux, quand l’autre pédant et imbu de lui-même d’Ignatius ouvre la bouche, il faut toujours qu’il fasse étalage de son érudition dans un langage plus que soutenu (ce qui accroît davantage son insanité, j’en conviens !), mais il faut pouvoir passer outre le langage, pour mieux en apprécier le ridicule du personnage !

Publié dans Coups de coeur

Commenter cet article