En Bonne Voie pour le Cancer du Portable...

Publié le par Kanya

Mon petit doigt me dit que je vais certainement finir par choper le cancer du portable. Certes, sûrement moins prononcé que celui de mon gars qui a son téléphone de greffé à l’oreille droite, mais vue mon utilisation excessive (en témoignent mes factures !), je crains ne pouvoir être épargnée.

 

Grâce à moi, le célèbre maraîcher, producteur d’oranger à ses heures perdues (en référence à l’opérateur téléphonique !) s’enrichit considérablement ! J’ignore quel est le prix de base de mon forfait car au bout de quinze jours grand maximum, je fais une entrée fracassante dans le club très prisé des inconditionnels du Hors Forfait !

 

Je ne prends même plus la peine d’ouvrir mes factures qui tombent chaque fin de mois : je ne veux pas risquer de compromettre ma santé cardiaque ! Alors, quand il m’arrive de consulter mon compte bancaire sur le net, par acquis de conscience -pour m’apitoyer davantage sur mon sort quant à mon endettement vis-à-vis de ma banque- et que je découvre avec stupéfaction, un prélèvement de 200 €, je fais irrémédiablement le lien avec le maniement quotidien de la touche verte de mon téléphone, qui gère les appels sortants…

 

Pour en revenir à la nocivité des ondes, je ne serais pas surprise que l’on constate chez moi une défaillance de mon système cérébral ! Je savais déjà qu’on était plusieurs dans ma tête, mais là, j’ai vraiment l’impression que, là-haut, la démographie se porte comme un charme : les quelques décérébrés du départ se sont sûrement multipliés comme des petits pains !

 

S’il est prouvé que ces ondes peuvent s’exonérer de leur responsabilité quant à ma pseudo-schizophrénie, Jésus, toi, je te retiens ! T’aurais quand même pu t’abstenir de me prendre comme cobaye !

Publié dans Anecdotes...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article