Le choix est vite fait ma fille...

Publié le par Kanya

F. hésite entre Nantes et Nancy.

 

Ma chérie, pense un peu à Bibi et choisis la deuxième ville. A Nantes, j’ai déjà un pied à terre chez C. Tandis qu’à Nancy, je n’en ai aucun. Et ça me serait bien pratique vu qu’un de mes potes Y. habite à Metz en cité U.

Les conditions d’accueil chez mon pote n’étant pas des plus alléchantes, j’ai toujours jusque-là décliné toute invitation de sa part : tout ce qui est du domaine des sanitaires collectifs me rebute. J’aime bien les animaux en principe, mais en ce qui concerne les morpions, je n’ai pas forcément envie d’en faire un élevage !

 

Cependant, je dois admettre que je préfère encore l’insalubrité de ces lieux à l’inconfortabilité des chiottes à la turque. J’ai jamais compris comment on pouvait bien pisser dedans sans s’éclabousser les pompes. Et je ne parle pas de couler un bronze !

 

Donc, s’il te plaît, F. en l’honneur de notre amitié qui remonte aux bancs de l’école maternelle, pense un peu à moi ! Tu ne voudrais tout de même pas être à l’initiative d’une amitié avortée (Y. va finir par se lasser !) avec mon pote en question pour cause d’incompatibilité sanitaire ?

Commenter cet article